Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil du site > Accueil "Les Amis de Notre Dame du Roc". > Marche Fraternelle du Secours Catholique

Marche Fraternelle du Secours Catholique

et Bénédiction du Chemin de Croix de Notre Dame du Roc...

A l’occasion du soixante dixième anniversaire du Secours Catholique une marche fraternelle a été organisée les 20 et 21 mai 2016 de SAINT-ANDRE à CASTELLANE, en collaboration avec Anne Marie GUENEBEAUD, Michel LEROY, Colette THIBAUD , Colette VINCENT, Francine REPON , Jean François TEMPIER, Elise MARIUS ....
A SAINT-ANDRE, le vendredi 20 mai, un accueil chaleureux avec café, chocolat, croissants, était réservé à une trentaine de randonneurs regroupant des habitants de SAINT-ANDRE-les-ALPES, de CASTELLANE et des environs. Vers 9 heures, avant de donner le départ, le Père Pierre GERARD a béni les randonneurs. Après la traversée du village en direction du sud, le chemin pentu a ralenti la progression des marcheurs, et plusieurs regroupements furent nécessaires pour atteindre COURCHONS vers 12H 30.
Aux abords du village, un oratoire dédié à Saint-Claude fut béni par le Père GERARD. A COURCHONS, autour du lavoir et du four banal entièrement restaurés, une équipe de bénévoles bien sympathique, proposait un excellent repas et notamment : une succulente fougasse à l’apéritif avec des tranches de saucisson, puis des lactaires sanguins sortis de derrière les fagots, suivis d’un délicieux ragoût de porc aux petits légumes, dessert, vin...
Autant dire tout de suite, les casse-croûtes que chacun apportait sont restés dans les sacs !
Cette halte fort agréable a été mise à profit par Odile BOETTI, originaire du lieu, pour guider la visite du vieux village en ruines dont elle sait parler avec passion. Ensuite, les marcheurs ont repris le chemin vers BLARON, par le sentier qui domine le lac de Castillon. Constatant avec tristesse l’état des sapins malades ou recouverts de nids de chenilles. A BLARON, la famille REPON a exposé le projet de restauration du four à pain. Et, gentiment a ouvert la petite église magnifiquement restaurée, tout près du vieux cimetière où reposent les familles COLLOMP et RAPHEL (famille de Camille notre cher conteur récemment disparu à 94 ans). Cette première journée de randonnée s’est achevée à l’église de LA BAUME, avec la célébration d’une messe, animée par la chorale de CASTELLANE, suivie par un apéritif offert par Simone REPON, puis enfin, un repos bien mérité au gîte d’étape où l’accueil fût chaleureux. Tous regrettant l’absence du majoral du félibrige Jean-Luc DOMENGE retenu par d’autres obligations.
Le lendemain matin, à 9 h, une quinzaine de marcheurs se sont à nouveau réunis pour rejoindre Notre Dame du Roc par les chemins ancestraux. 
De LA BAUME un petit chemin descend doucement, bordé de haies, prolongé par un agréable sous-bois de pins sylvestres et quelques chênaies, traverse un ruisseau. Ensuite, c’est la descente vers Le Cheiron et son nouveau quartier de résidences de vacances, qui n’a plus rien à voir avec le Cheiron des années 1950, dont parle le poète provençal Pierre PASCAL dans sa chanson “Lei Choucatouns”... 
Quelques chutes à déplorer sur le chemin pentu et pierreux, heureusement sans gravité... 
Après la traversée de la route départementale de SAINT-ANDRE à CASTELLANE, une piste conduit au quartier de l’Escoulaou, et deux kilomètres plus loin, sur la gauche un chemin monte vers le quartier du Serre, jalonné par des parterres d’ornithogales aux fleurs étoilées blanches, de buis aux nuances orangées, de thym odorant, de lavande fine et de genêts à balais doré au parfum enivrant.
C’est dans les hauteurs du Serre que l’on peut rencontrer Michel MARTIN, l’heureux propriétaire de ces lieux magiques. Il était là avec son quad et sa gentillesse pour transporter sur quelques centaines de mètres, notre vaillante Elise, octogénaire et vétéran du groupe. Michel nous a décrit le site du Serre où étaient autrefois cultivés blé, vigne, et arbres fruitiers : pommiers, amandiers et noyers.
Le chemin se poursuit jusqu’aux vestiges de PETRA CASTELLANA, situés sur un plateau d’environ un hectare, cité du haut moyen-âge sous la protection de la forteresse de la Roche, fief de la longue lignée des BONIFACE, barons de CASTELLANE. Elle était fortifiée par une quadruple enceinte de murailles, où ne trône plus guère aujourd’hui que les ruines de l’église Saint André...
Puis, les marcheurs ont entamé la dernière partie du chemin de Croix de Notre Dame du Roc, jalonné des oratoires récemment restaurés par Gérard BUISSON, artiste peintre-faïencier, et par les bénévoles des « Amis de Notre Dame du Roc », pour arriver vers 12 h 30 à la chapelle. Après les discours de Colette VINCENT, Présidente de l’Association « Les Amis de Notre Dame du Roc », du représentant du Secours Catholique Michel LEROY, et de Monsieur le Maire de Castellane Jean Pierre TERRIEN, une centaine de personnes se retrouvait pour l’apéritif et le pique nique offerts par la municipalité, les Amis de Notre Dame du Roc et quelques commerçants de Castellane, préparé et concocté avec amour par les dévoués Jean Luc et Martine MAEREL et quelques fidèles du Club des Aînés, sous un soleil radieux, une température idéale et dans une ambiance des plus conviviales.
A 14 h30 les Pères Pierre GERARD et Jean BOUDOUX ont célébré une messe qui s’est terminée par le chant traditionnel castellanais "Catouli Castelanen" chanté avec ferveur par les fidèles. S’en est suivi, la bénédiction du chemin de croix restauré.... puis, ce fut à regret, la descente vers le village, le retour à son chez soi... Inutile de dire que tous gardent des souvenirs merveilleux de ces deux journées. Le miracle de la marche est entré en action, les nombreux échanges amicaux qui ont eu lieu entre les participants, qui pourtant ne se connaissaient pas auparavant, sont là pour le prouver, et la dynamique du groupe a permis à ceux qui doutaient d’eux-mêmes de surmonter les difficultés inhérentes à un parcours de plus de vingt kilomètres. Nous ne pouvons terminer sans remercier chaleureusement tous ceux qui ont oeuvré pour faire de cette marche une belle réussite de rencontre et de fraternité, et tout particulièrement les commerçants de SAINT-ANDRE et CASTELLANE, qui nous ont fait confiance en soutenant l’organisation de cette manifestation bien sympathique.
Nous avons un autre projet en vue :
Renouveler cette rencontre... l’an que ven

… !

Si, vous n’avez pu être des nôtres pour ces 2 jours, vous avez une raison supplémentaire de monter au roc : venir apprécier, sur place le travail de l’artiste faïencier Gérard BUISSON.

A bientôt.....sur le chemin du roc !

Voir en ligne : Photos

Portfolio