Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil du site > Les Travaux > Inauguration de Fin des Travaux extérieurs

Inauguration de Fin des Travaux extérieurs

Le 14 octobre avait lieu l’inauguration des travaux extérieurs de la chapelle Notre Dame du Roc, en présence de Monsieur le Sous Préfet : Christophe Duverne,
du Conseiller Départemental : Thierry Collomp,
de Alain Delsaux représentant la CCAPV,
de Madame Françoise Brunel représentant la Fondation du Patrimoine,
de Madame Odile Capon et M. Alain Delsaux pour la Communauté de Communes Alpes Provence Verdon,
de Monsieur Tétu : Principal du Collège du Verdon,
et les Pères Benoit et Jacky Jobert.
Ils ont pris tour à tour la parole, et ont tous insisté sur la réussite de ces travaux de restauration qui ont permis de rendre à la chapelle tout son éclat. L’édifice resplendit et est à nouveau prêt pour accueillir les 50 000 visiteurs annuels.
Monsieur le Maire a d’abord demandé une minute de silence en mémoire de Gilbert Sauvan, qui est intervenu en faveur de ce projet.

C’est avec beaucoup de plaisir que l’on se retrouve en ce samedi 14 octobre, au sommet du Roc, pour l’inauguration des travaux de restauration de la chapelle Notre-Dame du Roc.
Notre Dame du Roc est un haut lieu du patrimoine religieux de Castellane, lequel se compose de nombreux bâtiments comme l’indiquera Monsieur le Maire lors de son discours.
Ils étaient venus nombreux pour gravir les 180 m de dénivelé, et il faut tout de même des jambes solides et aguerries pour les 30 à 40 minutes de montée.
Mais la récompense est là, avec un panorama splendide et ce bâtiment emblématique de l’histoire de la ville de Castellane.
Plus d’une centaine de personnes, habitants de Castellane et des environs, se sont motivées pour se retrouver au sommet du Roc samedi 14 octobre à 11h.
Cette chapelle domine Castellane et la vallée du Verdon depuis le 12ème siècle. Détruite et reconstruite de nombreuses fois, elle a su résister aux tourments de l’Histoire. Véritable phare dans le paysage, édifice emblématique et protecteur de la ville, la chapelle attire le regard et les pensées des habitants et des visiteurs.

Les travaux de restauration se sont concentrés sur tous les extérieurs de la chapelle à savoir la toiture, les enduits de façades, gouttières, fenêtres, vitraux, portes, nettoyage de la statue et mise aux normes du paratonnerre pour un montant de 180 000€ avec des aides de l’Etat (DREAL et TDIL), de la Région PACA, du Département des Alpes de Haute Provence, de la Fondation du Patrimoine.
A noter qu’une souscription a permis de recevoir plus de 20 000€ grâce aux dons de plus de 110 personnes et notamment le don de l’association des Amis de Notre-Dame du Roc à hauteur de 8000€.
Le chantier a été suivi par Amandine Delarbre de la Mairie et Gisèle Donnini de la CCAPV, et les entreprises ont toutes fait un excellent travail. On remercie la SCOP AMAK, Vitrail Bellion et Rhône Alpes Paratonnerre.

la chapelle attire le regard et les pensées des habitants et des visiteurs.

Lieu de pèlerinage comme en témoignent les ex-voto à l’intérieur, site classé du Roc en 1933, la chapelle et le Roc ont toujours suscité admiration et curiosité. Ainsi, plus de 50 000 visiteurs empruntent chaque année le sentier du Roc, comme nous l’avons fait ce matin, et encore, il se peut qu’il y en ait plus car le système de comptage n’est pas très fiable (il repose sur le nombre de cierges vendus, 15 000/an environ).

En bref, la chapelle Notre-Dame du Roc méritait bien que l’on s’occupe d’elle, afin de lui redonner tout son éclat.

Ce projet n’a pas été de tout repos… On débute en 2013 avec l’estimation du budget et les demandes de subvention auprès des divers partenaires et le lancement de la souscription avec la Fondation du Patrimoine. Ensuite, en 2014, il y a eu le recrutement d’un architecte puis en 2015 un premier projet de restauration et appel d’offres pour recruter les entreprises mais suite à des désaccords importants sur le projet de restauration, la consultation a été déclarée sans suite et la mission de maitrise d’œuvre a été interrompue.

En 2016, le projet architectural de restauration a été repris à zéro en interne par Amandine Delarbre, du Service Patrimoine de la Mairie, et par Gisèle Donnini, en charge de l’opération Façades et Toitures de la Communauté de Communes Alpes Provence Verdon. La Commune et la Communauté de Communes ont signé une convention de partenariat pour l’aide et le suivi technique de ce projet particulier. Ainsi, le recrutement des entreprises a eu lieu en juin 2016 et le chantier a pu enfin débuter en septembre 2016. Amandine et Gisèle ont porté et suivi le chantier du début à la fin et c’est une belle réussite, je leur adresse mes sincères remerciements et félicitations.

Un peu de chiffres : la Commune a pu financer un peu plus de 180 000€ de travaux grâce aux aides reçues de la part des partenaires à savoir :

L’Etat à hauteur de 36 700€ plus précisément la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) car le chapelle est située sur le site classé du Roc,
La Région PACA à hauteur de 36 700€, on remercie là le Service Patrimoine, Tradition et Inventaire pour son soutien et son accompagnement technique ;
le Département des Alpes de Haute-Provence, Service Culture et Patrimoine à hauteur de 36 700€ également, je remercie le Département pour son soutien sur ce dossier avec M. Thierry Collomp présent aujourd’hui ;
la Fondation du Patrimoine avec Mme Brunel, qui a eu la gentillesse d’être présente pour cette inauguration. Ainsi la Fondation du Patrimoine a voté une subvention à hauteur de 15 000€, ce qui n’arrive pas sur tous les projets. Mais aussi, la Fondation du Patrimoine a lancé avec la Commune de Castellane une souscription afin que toutes les personnes attachées à cet édifice aident à financer les travaux. Cette souscription a rapporté 20 000€. Je remercie là tous les donateurs qui ont répondu présent, un peu plus 110 personnes ont participé à la souscription. Et notamment l’association des Amis de Notre-Dame du Roc qui a fait un don de 8 000€ à la souscription. L’association œuvre activement pour l’entretien et la valorisation de la chapelle, je remercie chaleureusement tous les bénévoles pour leur action et leur dévouement et j’en profite pour excuser Mme Colette Vincent la présidente qui n’a pu être présente aujourd’hui pour des raisons de santé.
La Commune a dû ajouter 25 000€ de travaux pour la mise aux normes du paratonnerre avec une aide correspondant à la moitié de cette somme reçue de la part de l’Etat avec le TDIL (Travaux d’Intérêt Local). Cette aide a pu être obtenue grâce à M. Gilbert Sauvan qui en tant que député, avait insisté pour que le projet de restauration de la chapelle aboutisse, cela lui tenait vraiment à cœur.

Après les chiffres, en quoi ont consisté les travaux de restauration ?
Le chantier s’est déroulé en deux temps à cause des conditions météorologiques avec une première partie de septembre 2016 à novembre 2016, puis une seconde partie de mai 2017 à juillet 2017 soit 6 mois de chantier en tout.

Le projet a été séparé en 3 lots avec le lot le plus important comprenant la maçonnerie, menuiserie, ferronnerie, zinguerie.
C’est l’entreprise AMAK, venant de Roquevaire (13), représentée ce matin par M. Jérôme ALA gérant de la SCOP et par toute une équipe ici présente (6 personnes), qui a réalisé tous les travaux de reprise des toitures, des génoises, des enduits de façades, des gouttières, de reprise des ouvertures (fenêtres et portes), de nettoyage de la statue sur le toit et de ferronnerie avec la grille de la crypte et les garde-corps. Tout le matériel et les matériaux ont été héliportés et les membres de l’entreprise, 2 à 3 personnes sur le chantier, ont même dormi sur place. L’entreprise a réalisé un très beau travail, consciencieux et appliqué, avec une belle sensibilité et un respect des vieilles pierres. Le résultat est à la hauteur des attentes. Merci à toute l’équipe.

Ensuite, le lot des vitraux avec M. Bellion ici présent, venant de Castillon dans les Alpes Maritimes, a fait une restauration fine de tous les vitraux soit 4 vitraux déposés, descendus à dos d’hommes, restaurés en atelier et un vitrail créé pour l’oculus de la crypte, le tout remonté à dos d’hommes également.
La Commune remercie M. Bellion pour sa restauration fine et de qualité de tous les vitraux.

Enfin, le dernier lot concernait la mise aux normes du paratonnerre avec l’entreprise Rhône-Alpes Paratonnerre, excusée ce matin.
La principale difficulté au sommet du Roc, a été de raccorder le paratonnerre à la prise de terre car on trouve que du rocher ici.
Une tranchée a été creusée tout autour de la chapelle afin d’installer une cablette en cuivre pour que le système puisse respecter les normes. Pour cette tranchée, un petit clin d’œil à un jeune castellanais qui a prêté main forte puisque Lucas Donnini a été embauché en interim par l’entreprise AMAK pour ce dur labeur à l’automne 2016.

Et aussi, un beau travail des Services techniques municipaux pour l’amenée de l’eau avec la réalisation d’une tranchée, le nettoyage des abords du site, bravo et merci à eux.

Devant vous, on peut admirer le résultat de tous ces travaux car la chapelle illumine à nouveau le sommet du Roc.

Et maintenant, tout n’est pas fini, comme vous avez pu le constater car il nous reste encore tout l’intérieur à restaurer.
La mairie va se mettre au travail, avec Amandine, pour travailler, sur le projet de restauration des intérieurs de la chapelle avec un important travail sur le mobilier et les ex-voto.

Concernant l’intérieur de la crypte, l’association des Amis de Notre-Dame du Roc a souhaité financer les travaux de reprise des enduits intérieurs et ensuite la porte de la crypte pourra rester ouverte, les visiteurs pouvant admirer l’intérieur sans entrer car il y a la grille.
Les travaux sur les enduits intérieurs ont été arrêtés actuellement car la fresquiste a découvert d’anciens décors sous les décors actuels qui nécessitent de prendre l’avis d’une conservatrice, spécialiste du mobilier à la DRAC.
La Commune remercie encore une fois l’association pour son implication.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la chapelle et des travaux de restauration récents, des panneaux ont été installés sous l’appentis de la sacristie.

Pour terminer, je vous adresse à tous mes remerciements pour votre présence chaleureuse et pour votre attachement à la chapelle Notre-Dame du Roc.

Merci pour votre attention.

Monsieur le Maire a terminé son discours sur le prochain projet à savoir la restauration de l’intérieur de la chapelle.
Monsieur le Sous-préfet a souligné que ce projet de restauration du patrimoine participe à l’offre touristique du territoire et permet de proposer une activité de découverte sur les ailes de saison.

Après les discours, tout le monde s’est retrouvé autour de la traditionnelle fougasse à l’anchois et du verre de l’amitié dans une ambiance très chaleureuse et ensoleillée.


Pour visionner la vidéo filmée pendant ce discourstion, cliquer sur le lien ci après :

Vidéo de l’inauguration du 14 octobre 2017.











P.-S.

Extrait du discours de Monsieur le Maire :
La chapelle Notre-Dame du Roc est propriété de la commune de Castellane. Elle fait partie des 22 églises et chapelles présentes sur le territoire de la commune, dont 4 uniquement en centre ville. Ce patrimoine religieux, très nombreux et très riche, mérite, quand cela est possible, que la Commune l’entretienne et le mette en valeur.
Lieu de pèlerinage comme en témoignent les ex-voto à l’intérieur, site classé du Roc en 1933, la chapelle et le Roc ont toujours suscité admiration et curiosité.
Ainsi, plus de 50 000 visiteurs empruntent chaque année le sentier du Roc, et, il se peut qu’il y en ait plus car le système de comptage repose sur le nombre de cierges vendus, 15 000/an environ...

SPIP 2.1.28 [22259] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017